Brasserie de la Croix

Lorsque Vincent Lacroix, plombier de formation, brassait encore dans son garage, il ne fallait à ses amis qu’une à deux heures pour boire toute sa production. Beaucoup de travail, et si vite dégusté… Vincent a donc progressivement augmenté le degré d’alcool. En goûtant une nouvelle version de sa bière, plus forte, un de ses amis s’exclame : « Ta bière, c’est comme une Sainte Nitouche, elle n’y paraît pas mais elle fait tout son effet ! » Le nom était né.

Vincent Lacroix est ensuite rejoint par son beau-frère, Vincent Weytjens, dont la famille met également la main à la pâte, et la brasserie de la Croix, voit le jour, en avril 2014. Elle brasse aujourd’hui des bières spéciales de fermentation haute avec refermentation en bouteille.